Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
 la courte échelle. éditions transit

éditeur solidaire et associatif, art et politique, membre de l'Autre Livre

À propos des essais nucléaires français en Polynésie

Publié le 23 Février 2021 par Alain Castan. la courte échelle. éditions transit in Notre catalogue

À propos des essais nucléaires français en Polynésie

Deux cent dix essais nucléaires français au total ont été menés entre 1960 et 1996, d'abord dans le désert algérien puis en Polynésie française, d'une puissance cumulée d'environ 13 mégatonnes, impliquant officiellement environ 150 000 civils et militaires : de 1960 à 1961 : 4 essais aériens à Reggane, dans le sud algérien ; de 1961 à 1966 : 13 essais souterrains à In Ecker, dans le sud algérien ; de 1966 à 1974 : 46 essais aériens à Moruroa et Fangataufa, en Polynésie française ; de 1975 à 1996 : 147 essais souterrains dans les sous-sols et sous les lagons des atolls de Mururoa et Fangataufa.

Ces quelques données tirées de Wikipedia montrent à elles seules le lien direct existant entre le colonialisme français et son armement nucléaire : sans ses colonies la France n'aurait jamais pu se vanter de faire partie du petit cercle des "grandes puissances" nucléaires. Quant aux conséquences sur les populations locales (et même sur les soldats et travailleurs français intervenant sur place), l'état français a toujours été tenté de les nier, minimiser. Encore ces jours-ci une étude de l'Institut national de la santé et de la recherche médicale (Inserm) concernant une étude épidémiologique, constate et regrette le manque de données ( Essais nucléaires et santé des Polynésiens : L'Inserm pointe un manque de données. Tahitis.Infos ).

 

On est loin du constat accablant que faisait en 2018, le journal Reporterre : La Polynésie marquée à jamais par les essais nucléaires français un article de Kim Feldmann (Equal Times) repris par le quotidien écologique.

C'est de ce traumatisme que témoignent les poètes, écrivains, artistes polynésiens  auxquels fait référence  Andréas Pfersmann dans son essai  La littérature irradiée. Les essais nucléaires en Polynésie française au prisme de l’écritureAngélo Neuffer, Henri Hiro, Chantal T. Spitz, Titaua Peu, Jean- Marc Tera’ituatini Pambrun, Moetai Brotherson et Rai Chaze "n’ont eu de cesse d’évoquer les blessures intimes dues aux essais et leurs effets désastreux sur les plans de l’environnement, de la santé, mais aussi sur le plan des inégalités sociales aggravées par la gestion chaotique de l’argent de la bombe" (Andreas Pfersmann).

Pour nous, publier un tel ouvrage, aujourd'hui, nous semble d'une évidente nécessité, et finalement d'une grande actualité. C'est la raison pour laquelle, avec nos faibles moyens nous faisons le pari d'y parvenir grace à la  souscription qui permettra  sa sortie avant l'été.  En commandant à l'avance un ou plusieurs exemplaires (au prix de 10 € l'exemplaire) vous pouvez y contribuer. Merci 

                                                                                                                    Alain Castan

Participez à la publication de La littérature irradiée. Les essais nucléaires en Polynésie française au prisme de l’écriture de Andréas Pfersmann

Souscrire ici

 

 

Commenter cet article