Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
 la courte échelle. éditions transit

éditeur solidaire et associatif, art et politique, membre de l'Autre Livre

Un fIlm, un livre La Clé du sol, la Grande Marche du Retour

Publié le 15 Février 2019 par la courte échelle. éditions transit

Un fIlm, un livre La Clé du sol, la Grande Marche du Retour

Un article du Bulletin du Groupe de travail réfugiés de l'Association France-Palestine Solidarité

En octobre 2016, la réalisatrice Muriel Jacoub et la journaliste Annie Fiore ont parcouru les camps de réfugiés de Jordanie et de Cisjordanie, la Palestine de 1948 et Jérusalem pour y trouver, à travers le symbole de la clé des maisons que les Palestiniens ont dû abandonner, les images et témoignages d’un futur documentaire. Elles ont cherché les traces et la mémoire des plus de 500 villages vidés de leurs habitants et détruits entre 1948 et 1952 par les colons sionistes puis par l’armée israélienne. Refugiés et déplacés internes palestiniens ont été interviewés. Ils et elles appartiennent aux trois générations nées après 1948. Certain·e·s sont réfugié·e·s deux fois au moins. De cette quête sont sortis un livre, la Grande marche du retour, témoignages de palestinien.nes 70 ans après la nakba, et un film-reportage, la Clé du sol. En 2019, le droit au retour est intact, la clef veille dans le cœur de chaque Palestinien·ne avec la même force. « Selon moi, il n’y aura pas de paix aussi longtemps que nous ne pourrons revenir à la maison », témoigne Bilal, originaire du village de Malhila, qui vit dans le camp de réfugiés de Aïda, en Cisjordanie occupée. Annie Fiore, journaliste de terrain indépendante spécialisée dans le Moyen-Orient et l’Afrique, a couvert la période de la première Intifada (1987-1993), puis les années post-Oslo (1993-2000) pour de nombreux journaux et magazines : lHumanité dimanche, révolution, lemonde diplomatique, Jeune afrique économie, et des contributions ponctuelles à témoignage chrétien, lHumanité, la terre, uribumbu.Muriel Jacoub a réalisé de nombreux courts métrages sur la lutte des droits des femmes. Après cinq ans de militance au sein du Mouvement de la paix, elle se rend à Jérusalem d’abord, puis dans les territoires palestiniens. Et co-réalise avec Antonin Dagorn, monteur vidéo, 709 kilomètres de mur, stop the wall, 2014, 45 minutes.La Grande Marche du Retour, Annie Fiore, accompagné d’un historique, de nombreuses photographies et cartes (La courte échelle / éditions Transit, éditeur solidaire et associatif, Marseille, 2018). Les droits d’auteur seront versés au projet Amal Al Mustakbal pour les enfants du camps de réfugiés de Aïda, en Cisjordanie occupée.La Clé du sol, Muriel Jacoub, 46 minutes, 2018, financé avec le soutien du Mouvement de la paix et de l’AFPS et par crowfunding. « Les voix résonnent de cette Palestine fragmentée des femmes, des hommes, des enfants, tous ont en commun le même désir, retourner à la maison. »

Commenter cet article